t 02 28 210 800
m Contact

Angers, au cœur d’un projet de Ville intelligente

09/12/2019
Catégorie : En France

angers-smart-city-actualite-bertrand-demanes

Selon l’index mondial « Easy Park », si les grandes métropoles françaises figurent dans le top 100 des villes les plus intelligentes (Lyon à la 28e place, Bordeaux à la 60e et Nantes à la 64e), Angers n’y a pas encore sa place ! Mais la communauté urbaine Angers Loire Métropole (ALM) compte bien y remédier puisqu’elle vient de retenir un consortium pour co-gérer son projet de « Smart City » !

Les objectifs du projet de ville intelligente d’Angers

Selon la commission nationale informatique des libertés (CNIL), une « Smart City » veut « améliorer la qualité de vie des citadins en rendant la ville plus adaptative et efficace, à l’aide de nouvelles technologies qui s’appuient sur un écosystème d’objets et de services. Le périmètre couvrant ce nouveau mode de gestion des villes inclut notamment : infrastructures publiques (bâtiments, mobiliers urbains, domotique, etc.), réseaux (eau, électricité, gaz, télécoms) ; transports (transports publics, routes et voitures intelligentes, covoiturage, mobilités dites douces – à vélo, à pied, etc.) ; les e-services et e-administrations ».[1]

À Angers, le projet de « Ville intelligente » est confié aux bons soins d’un consortium réunissant Engie, Suez, La Poste et le groupe de prévoyance VYV. À noter que ce consortium était en concurrence avec trois autres groupements dans lesquels figuraient de gros clients comme Bouygues, Veolia, EDF ou Orange.

Le contrat s’élève à 120 millions d’euros sur 12 ans, avec la possibilité de monter à 178 millions d’euros, selon les services proposés. Mais déjà, Engie s’est engagé à réaliser 101 millions d’euros d’économies sur la durée du projet, acceptant des pénalités si cette promesse n’était pas tenue.

Quelles sont les actions « Smart City » envisagées ?

Engie : l’éclairage public et le centre de supervision

En équipant les lampadaires d’ampoules LED et de capteurs intelligents, susceptibles de détecter la présence d’une voiture ou d’un piéton, de les compter et de gérer l’allumage en fonction des besoins, Angers Loire Métropole espère diminuer sa facture annuelle d’électricité de 66 %, soit de 2,7 millions d’euros à 1 million.

Parallèlement, Engie va installer sa plateforme Livin’ pour gérer jusqu’à 9 services différents de la ville, afin de les optimiser : l’éclairage public, la vidéoprotection, l’eau et l’assainissement, les espaces verts, la santé, les bâtiments, la mobilité, les déchets… À l’aide de capteurs intégrés dans le mobilier urbain, Engie va permettre à la ville de rester informée du nombre de places de parking disponible, d’accidents, de dégâts des eaux, etc. L’idée étant que la collectivité gagne en fluidité, en temps et en énergie, tout en offrant une meilleure sécurité à ses habitants.

Suez : les espaces verts et les services d’eau et d’assainissement

Dans le consortium retenu pour le projet de ville intelligente à Angers, Suez va se charger – assez logiquement des services d’eau et d’assainissement pour réduire la consommation d’eau de 30 % – notamment en optimisant la gestion des 216 espaces verts du territoire. À l’aide de capteurs et de compteurs d’eau communicants, elle va contrôler en temps réel la qualité de l’eau, optimiser les tournées de collecte des déchets et réduire les dépôts sauvages aux abords des déchetteries.

La Poste et VYV : des cabines de téléconsultations médicales

Au-delà de son rôle de gestion et stockage des données collectées, via sa filiale Docaposte, La Poste va également donner au projet une dimension humaine, en repensant les relations entre les services publics et les usagers.

Parallèlement, elle réfléchit avec le groupe de prévoyance VYV à l’installation de cabines de téléconsultations médicales dans ses bureaux de poste… Ainsi qu’à l’installation de capteur d’air et de caméras dans ses camionnettes de livraison pour réaliser des relevés et vérifier l’état de la chaussée.

À ces premières grandes lignes viendront s’ajouter d’autres actions complémentaires, portées par des sous-traitants experts dans leur domaine comme Lacroix Group pour ses équipements connectés intelligents ou OnePoint pour ses stratégies de croissance verte et transformation digitale dans le public.

____________________________________

Sources : https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/maine-et-loire/angers/angers-veut-devenir-ville-intelligente-aide-engie-1752385.html + https://www.bfmtv.com/economie/dijon-et-angers-parient-sur-la-ville-intelligente-pour-mieux-gerer-les-deniers-publics-1809905.html+ http://www.electroniques.biz/index.php/economie/vie-de-la-profession/item/66309-smart-cities-engie-retenu-pour-co-creer-le-premier-territoire-intelligent-de-france-a-angers + https://www.la-croix.com/Economie/Angers-prochaine-ville-intelligente-2019-11-24-1201062378

[1] Citation : https://linc.cnil.fr/fr/definition/smart-city

Partagez sur vos réseaux !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
m Contact
t

Contactez-nous

Nous contacter est gratuit et sans engagement

Siège : t 02 28 210 800
[sb type="chat"]