t 02 28 210 800
m Contact

Le programme 348 : la rénovation de la Cité administrative Duperré

06/01/2020
Catégorie : En France

programme-348-renovation-cite-administrative-duperre-actualite-bertrand-demanes

À travers le programme 348, la politique immobilière de l’État visant à rénover les cités administratives pour répondre aux nouvelles exigences écologiques, est placée sous la responsabilité du préfet : ce dernier s’appuie sur des Schémas Directeurs Immobiliers Régionaux (SDIR) pour conduire et financer les travaux adaptés. Parmi les 39 projets retenus figure la rénovation de la cité administrative Duperré à La Rochelle.

La politique immobilière de l’État : le programme 348

Lancé en janvier 2018, à l’initiative de la Direction de l’Immobilier de l’État (DIE), le programme 348 compte rénover 35 cités administratives françaises sur 56, figurant parmi les plus vétustes et les plus énergivores, 4 sites à totalement reconstruire. Si le coût de ces opérations d’investissement s’élève à 1 milliard d’euros sur 5 ans, 655 millions d’euros sont dédiés à la performance énergétique, afin de diminuer de moitié les émissions de gaz à effet de serre et de 67 % les factures énergétiques.

Pour piloter ces rénovations, les préfets concernés suivent les phases des Schémas Directeurs Immobiliers Régionaux (SDIR) :

  • Le diagnostic des bâtiments, ainsi que celui des moyens humains et financiers à déployer au niveau régional.
  • Le déploiement d’une stratégie sur 5 années: pilotage, définition du périmètre projeté des implantations (opérations immobilières à mener, interventions d’entretien et rénovations)

Au cours des années 2018 et 2019, l’État a mené des actions pour recueillir des audits sur les différentes cités administratives concernées par le programme 348. À partir de ces documents, chaque région pourra proposer des projets visant à l’amélioration énergétique du bâtiment et à une meilleure densification des implantations immobilières de l’état (regroupement et mutualisation).

La rénovation de la cité administrative Duperré à La Rochelle

Parmi les cités administratives sélectionnées par ce programme d’investissement totalement inédit, il existe 7 sites en Nouvelle-Aquitaine qui bénéficient d’un soutien de 82 millions d’euros, soit 8 % de l’enveloppe totale : les projets sont à Agen, Bordeaux, Guéret, La Rochelle, Limoges, Périgueux et Tulle.

Dans la mesure où la rénovation doit également améliorer les conditions d’accueil du public comme celles du travail des agents, la cité Duperré à La Rochelle a tout naturellement été sélectionnée. « Construit entre 1870 et 1880 et rénové récemment, le bâtiment principal de la cité présente notamment une architecture militaire classique, peu adaptée aux besoins actuels des agents et du public », évoque Bercy à son sujet.[1]

Aujourd’hui, les 9 bâtiments de cette ancienne caserne militaire offrent une surface au sol de 17 000 m2, accueillant près de 400 postes de travail. Chiffrée à 5 millions d’euros, sa rénovation prévoit la démolition des 4 bâtiments les plus dégradés pour en reconstruire un nouveau, ainsi que la rénovation de 2 bâtiments protégés par le Plan de Sauvegarde (PSMV) de la ville de La Rochelle. Au-delà du respect des exigences du programme 348, l’opération devrait permettre de baisser la facture énergétique de 36 % sur l’ensemble de la cité Duperré.

À ce jour, la majorité des crédits de ce programme d’investissement est engagée, afin de permettre la réalisation des travaux d’ici 2022.

____________________________________

Sources : https://medias.businessimmo.com/default/0002/49/148105/dossier-de-presse.pdf + http://www.senat.fr/rap/l18-147-315-1/l18-147-315-114.html

[1] Citation et chiffres : https://objectifaquitaine.latribune.fr/business/immobilier/2019-11-18/l-etat-investit-82-m-dans-ses-cites-administratives-de-nouvelle-aquitaine-833312.html

Partagez sur vos réseaux !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
m Contact
t

Contactez-nous

Nous contacter est gratuit et sans engagement

Siège : t 02 28 210 800