t 02 28 210 800
m Contact

L’investissement immobilier locatif à Bordeaux

12/07/2019

La démographie bordelaise en hausse !

Un concentré d’atouts ! Bordeaux, 6ème métropole française profite d’un art de vivre, d’un climat agréable et d’un fort dynamisme économique.

L’arrivée de la ligne à grande vitesse est un autre critère important, qui depuis sa mise en place, attire encore plus de nouveaux résidents.

Selon le dernier recensement effectué par l’Insee, entre 2009 et 2014, la population de la métropole de Bordeaux a augmenté de près de 8 % !

Les nombreux projets dont la LGV, l’Arena à Floirac, le pont Jean-Jacques Bosc et la nouvelle ligne D du tramway, permettent à la ville de Bordeaux de séduire de nombreux habitants.

De nouveaux quartiers : Bassins à flot, Euratlantique, Brazza, Garonne-Eiffel sortent de terre pour absorber cette population.

Une forte demande immobilière… et locative

La population augmente… et la demande immobilière aussi ! Les programmes immobiliers neufs se multiplient ces dernières années et les rénovations dans l’ancien augmentent fortement.

L’aspect écologique semble important dans le développement urbain de la métropole bordelaise. En effet, La création de l’éco-quartier de Bordeaux-Lac, le développement de pistes cyclables et des projets d’urbanisme novateurs assurent à la ville de conserver son charme et son éthique.

investir-immobilier-locatif-bordeaux-bertrand-demanes2 

Les quartiers de Bordeaux où investir dans l’immobilier locatif

D’ici 2030, Bordeaux prévoit d’accueillir 100 000 nouveaux habitants. Ainsi, la ville prévoit de construire 60 000 logements.

L’éco-quartier au bord du lac Ginko propose des logements performants et écologiques pour environ 6000 habitants. Du côté des bassins à flot, les friches portuaires deviennent un éco-quartier pouvant accueillir 5500 habitants à horizon 2025.

Le projet Bordeaux-Euratlantique, prévoit quant à lui la création d’un quartier d’affaire de près de 800 hectares entre Bordeaux, Bègles et Floirac.

A l’ouest, Mérignac est une commune prisée grâce notamment au tramway. Néanmoins les communes, du Bouscat, du Haillan ou encore du Taillan, plus au nord-ouest restent très demandées.

A l’est, la rive droite prend de la valeur depuis l’ouverture du pont Bacalan Bastide en 2013 ! De nombreux investisseurs ont acquis un logement à Floirac, à la sortie de Bordeaux. Les villes de Cenon et Lormont sont aussi des secteurs en plein développement et très demandés.

Au sud, les villes de Pessac et Gradignan profitent elles-aussi de l’arrivée du tramway. Tout comme Talence, une ville plus jeune car universitaire. Par ailleurs, les communes de Cestas et Bègles séduisent les jeunes couples.

Contactez le cabinet Bertrand-Demanes


Investir dans l’immobilier neuf à Bordeaux grâce à la loi Pinel !

La loi Pinel à Bordeaux, en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021, vise à relancer l’investissement dans le logement neuf. Bordeaux est classée en zone Pinel B1.

Malgré une hausse des prix dans la métropole depuis quelques années, il reste encore intéressant d’investir dans la ville, la demande locative étant toujours positive.

Pour rappel, la loi Pinel permet à toute personne achetant un bien immobilier neuf de bénéficier de réductions d’impôts. Ce bien doit être mis en location pour une durée minimale de 6 ans.

Certaines conditions doivent néanmoins être respectées : plafond du prix de revient : 300 000 € maximum et le plafond de la superficie est de 5 500 € par m².

Le bien doit répondre à la norme RT 2012 ou disposer du label BBC 2005. Le logement doit être loué, nu, en qualité de résidence principale, dans les douze mois suivant sa livraison.

Les locataires ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources déterminés par la loi. (Retrouvez ici ces plafonds).

Investir dans l’ancien de caractère à Bordeaux grâce à la loi Malraux 

Bordeaux fait partie des villes les plus riches historiquement, son patrimoine a été inscrit en 2007 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Bordeaux est alors la ville idéale pour investir en loi Malraux. Ce dispositif de défiscalisation permet la rénovation des bâtiments situés au sein d’un secteur sauvegardé tout en profitant d’une réduction d’impôt.

Le bâtiment doit être entièrement rénové et le logement doit être loué dans l’année suivant la date de fin des travaux pour au moins 9 ans.

Le montant des travaux est plafonné à 400 000 euros réparti sur 4 ans.

Aucune condition concernant le loyer ou les revenus du locataire.

 

Partagez sur vos réseaux !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin