t 02 28 210 800
m Contact

200 000 navetteurs parisiens attirés par la Province

06/12/2019
Catégorie : En France

navette-paris-province-actualite-bertrand-demanes

Une récente étude de MeilleursAgents révèle qu’en acceptant de s’installer à moins d’une heure de Paris, un acquéreur peut multiplier la surface d’achat de son bien immobilier par 7. Avec la flambée des prix, aussi bien intra-muros que de la région parisienne, nombreux sont ceux qui choisissent d’investir en Province, tout en gardant leur activité professionnelle dans la capitale. Selon les chiffres de l’INSEE, près de 200 000 « navetteurs » parisiens réalisent quotidiennement ces trajets pour bénéficier d’une meilleure qualité de vie.

Le périmètre d’achats immobiliers, à 1 h de Paris

Quand les navetteurs effectuent l’aller-retour dans la journée, ils privilégient les villes bien desservies par le réseau TGV et TER. Ainsi, à moins d’une heure de la capitale, il y a :

  • Vendôme, à 42 minutes
  • Reims, à 46 minutes
  • Arras, à 49 minutes
  • Le Mans, à 53 minutes
  • Chartres, à 56 minutes
  • Évreux, à 58 minutes
  • Lille, à 59 minutes

En partant d’une capacité d’emprunt de 215 000 €, l’étude de MeilleursAgents révèle ainsi qu’un ménage parisien peut obtenir un bien de 145 m² à Vendôme, Le Mans ou Évreux au lieu des 22 m² envisageables à Paris, soit une surface presque 7 fois supérieure !

Pour les Parisiens, qui souhaitent habiter dans une grande ville, aujourd’hui, Lille reste encore une excellente alternative : ce pouvoir d’achat immobilier pourrait leur permettre d’acheter un appartement de 90 m² dans le centre-ville.

Les villes très abordables, à moins de 1 h 30 de la Capitale

Si certaines villes doivent faire face à une forte montée des prix immobiliers, certaines villes demeurent plus abordables, tout en étant à moins de 1 h 30 de Paris :

  • Amiens, à 1 h 06
  • Tours, à 1 h 06
  • Rouen, à 1 h 10
  • Poitiers, à 1 h 19
  • Angers, à 1 h 23
  • Rennes, à 1 h 25

Sur la base du même pouvoir d’achat, l’étude MeilleursAgents souligne que le ménage parisien pourrait obtenir un bien de 106 m² à Amiens, de 88 m² à Tours, voire une maison avec jardin de 100 m² à Angers – ce qui reste presque 5 fois supérieur à ce qu’il pourrait obtenir à Paris, sans compter la qualité de vie associée.

Avec le télétravail, de plus larges options de villes connectées à Paris

Avec le développement du télétravail, les navetteurs parisiens peuvent étendre leur périmètre d’action ! Par exemple, s’ils souhaitent continuer à vivre dans une grande ville, il y a :

Là encore, le rapport entre un achat immobilier en Province et un à Paris reste très nettement en faveur de ces villes, puisqu’à Nantes, le ménage parisien pourrait acquérir un appartement de 66 m², à Bordeaux et Lyon, un bien de près de 50 m², soit plus du double de la surface qu’il obtiendrait dans la capitale.

Naturellement au coût d’achat immobilier, il faut ajouter le prix du transport, qui peut atteindre jusqu’à 600 € par mois. Cependant, il ne faut pas oublier que les entreprises ont l’obligation d’en prendre en charge au moins la moitié ! De quoi expliquer cet engouement des Parisiens pour la Province…

__________________________________________

Sources : https://www.bfmtv.com/societe/navetteurs-ils-ont-fait-le-choix-de-vivre-en-province-tout-en-travaillant-a-paris-1795839.html + https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/ou-s-installer-en-province-quand-on-travaille-a-paris-c183d71997b3deb66978c15796133e33 + https://www.lavieimmo.com/prix-immobilier/a-moins-d-une-heure-de-paris-les-acheteurs-peuvent-multiplier-leur-surface-par-7-46948.html

Partagez sur vos réseaux !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
m Contact
t

Contactez-nous

Nous contacter est gratuit et sans engagement

Siège : t 02 28 210 800
[sb type="chat"]