t 02 28 210 800
m Contact

Tout savoir sur la location meublée (LMNP)

13/03/2017
Catégorie : Immobilier

location-meublee-bertrand-demanes-actualite

À qui s’adresse la location meublée non professionnelle ? 

La particularité de la location meublée est la fiscalité qui y est associée. En effet, on quitte la case « revenus » pour entrer dans la case des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Ce placement immobilier s’adresse principalement à des particuliers fortement fiscalisés qui souhaitent avoir des revenus supplémentaires, ou préparer une retraite.

Le dispositif fiscal de la location meublée

En quoi la location meublée est-elle avantageuse ?

C’est aujourd’hui un placement immobilier à la fois sûr et rentable. Plusieurs atouts à la location meublée : 

Elle apporte davantage de flexibilité au propriétaire, notamment sur la durée de location. Aujourd’hui nous sommes sur des contrats d’un an (contrairement à des logements vides où les contrats de location s’étalent sur trois ans), le propriétaire peut alors récupérer assez rapidement son bien s’il souhaite le récupérer pour le revendre.

D’autres avantages à la location meublée, la fiscalité et la rentabilité. En effet, les taux de rentabilité peuvent être supérieurs à 4%. Les revenus locatifs tirés de la location meublée sont des bénéfices industriels et commerciaux et non pas des revenus fonciers. Vous êtes loueur en meublé non  professionnel tant que les recettes locatives sont inférieures à 23.000 € par an ou bien si elles représentent moins de la moitié de vos revenus globaux.

Vous pouvez choisir entre le régime micro-BIC et le régime réel.

Le régime micro BIC s’applique si les recettes ne dépassent pas 33.100 €. Dans ce cas, vous profitez d’un abattement de 50 % sur les recettes, vous ne pouvez pas créer de déficits. Ce régime reste intéressant si vos charges sont inférieures au seuil de 50 %. 

Le régime réel, quand à lui, Le régime réel s’applique au-delà de 33.100 €. Vous déduisez des recettes l’ensemble des charges (intérêts d’emprunt, taxes, travaux, frais de syndic et de gestion, etc.) et les amortissements.

Et pour louer un logement meublé de façon saisonnière ?

Le régime réel ne sera pas adapté mais il est possible de déclarer au régime micro BIC et donc bénéficier de l’abattement forfaitaire de 50% sur les revenus perçus.

La location meublée, sous quelle forme peut-elle être ? 

Il peut s’agir d’un appartement acheté dans une ville que l’on va meubler avec le nécessaire pour y vivre. Cela peut aussi être des investissements dans des maisons de retraite, des chambres étudiantes : des résidences dites de « services ».

Attention à ne pas avoir en tête QUE l’avantage fiscal…

Cela reste un achat immobilier, il faut donc procéder aux mêmes réflexions que pour l’achat d’un bien immobilier lambda, c’est à dire prendre en compte la localisation, la capacité de remplir le logement par des locataires et réfléchir à la revente.

_____________________________________

Ces articles peuvent également vous intéresser : 

 La location meublée : avantages et obligations 
 La location meublée et l’IFI
 La location meublée : un dispositif fiscal pour réduire ses impôts
La location meublée et ses avantages 

Partagez sur vos réseaux !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
m Contact
t

Contactez-nous

Nous contacter est gratuit et sans engagement

Siège : t 02 28 210 800
[sb type="chat"]