t 02 28 210 800
m Contact

Indicateur « Work and Live » : l’attractivité des villes Bertrand-Demanes !

26/11/2019

work-and-live-attractivite-des-villes-actualites-bertrand-demanes

Réalisé pour la 3e année consécutive par Jojijoba et Meilleurtaux.com, le baromètre de l’attractivité des grandes villes françaises dresse le palmarès des 30 villes offrant les meilleures opportunités. Pour cela, l’indicateur « Work & Live » combine trois mesures : le nombre d’offres d’emploi en CDI par rapport au nombre d’habitants et le pouvoir d’achat immobilier construit à partir du salaire médian de la ville, des taux d’intérêt observés et du prix de l’immobilier.[1] Des résultats obtenus dans ce classement, on observe que le cabinet Bertrand-Demanes est stratégiquement bien implanté dans des zones clés !

Lyon, 6e ville « Work & Live »

Le troisième baromètre « Work & Live » souligne que Lyon propose 24 offres d’emploi pour 100 habitants, ce qui représente le meilleur ratio du classement. Mais le pouvoir d’achat immobilier, établi à 34 m² cette année, ne lui permet pas de décrocher la première place du classement : Lyon parvient, tout de même, à se hisser à la 6e place et reste la première ville d’une telle envergure à ce niveau.

Pour information, le podium est occupé par Besançon, Orléans et Saint-Étienne. Puis par Grenoble et Rouen, avant de voir apparaître Lyon, Strasbourg (en 7e position), Metz, Caen et Clermont-Ferrand qui clôture le Top10.

Angers, Lille et Rennes dans le TOP 20

Au-delà de la ville de Lyon, le cabinet Bertrand-Demanes est également implanté à Angers (13e du classement), Lille (14e) et Rennes (15e).

Les Lillois occupaient la première place du baromètre Work & Live en 2017 et la seconde en 2018, leur glissade à la 14e place, dans l’édition 2019, s’explique par un plus faible taux d’emploi. La capitale des Hauts-de-France affichait 12,3 offres de CDI pour 100 habitants, puis 10,7 en 2018 et 9,5 en 2019. Les prix de l’immobilier ont, quant à eux, relativement stagné en passant de 51m² en 2018 à 49m².

La ville de Rennes est, elle, plutôt équilibrée avec un marché de l’emploi dynamique (10 offres pour 100 habitants) et 48 m² accessibles en immobilier. Même si elle enregistre un petit recul dans le classement par rapport à l’année dernière où elle était 9e (et 7een 2017).

Enfin, Angers, qui était 7e en 2017, occupe la 13e place en 2018 comme en 2019, soulignant une certaine stabilité dans son attractivité, avec 7,8 offres en CDI pour 100 habitants et 65 m² de pouvoir d’achat immobilier. Pour rappel, en 2018, ces résultats étaient de 8,3 offres et 63 m².

Bordeaux, Nantes et Paris dans le palmarès des villes attractives

Enfin, dans le dernier tiers de ce baromètre Work & Live 2019, on retrouve Bordeaux à la 20e place, Nantes (21e) et Paris (26e).

Attractive sur le marché de l’emploi (6e ville de France sur ce critère), Bordeaux n’apparaît qu’à la 20e position à cause du prix de son immobilier puisque son pouvoir d’achat n’est que de 32m². Même constat à Nantes où le ratio des offres d’emploi est plus important qu’en 2018 (9,2 contre 8,3), mais où les prix de l’immobilier sont tels qu’ils ne permettent que 45 m² accessibles.

Paris, qui figure tout de même à la 26e place du baromètre de MeilleursTaux et Jobijoba, est également grevée par de forts prix immobiliers (22 m² accessibles) alors que la capitale est à la 10e place du classement de l’emploi (10,4 offres pour 100 habitants). Un ratio en nette progression puisqu’il était à 6,8 en 2018.

________________________________________

[1] Sources : https://www.meilleurtaux.com/images/presse/CP-Barometre-Jobijoba-Meilleurtaux-2019.pdf + https://www.meilleurtaux.com/credit-immobilier/etude-immobilier/2018/2eme-edition-de-l-indicateur-work-live.html + https://www.jobijoba.io/presse/1ere-edition-de-lindicateur-work-live-jobijobameilleurtaux-com

Partagez sur vos réseaux !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin