Contact

Les 10 commandements de la loi Pinel

La loi Pinel, renforcée en 2016, présente de nombreux avantages pour les investisseurs qui souhaitent constituer et rentabiliser leur patrimoine immobilier. Toutefois, il est indispensable de respecter quelques règles pour tirer le meilleur parti de ce dispositif de défiscalisation. Découvrez les dix commandements pour faire de votre investissement en loi Pinel un succès :

1 – SOLLICITER UN CONSEILLER FISCAL ET PATRIMONIAL

Parce que votre situation est unique, il est recommandé de demander l’accompagnement d’un conseiller spécialisé dans la gestion de patrimoine. Celui-ci pourra intervenir à plusieurs niveaux pour établir votre bilan financier, vous aider à monter votre dossier et vous proposer les solutions de financement idoines.

2 – FAIRE ÉTABLIR UN DIAGNOSTIC PRÉALABLE

Avant de concrétiser vos démarches, vous devez vérifier que le dispositif Pinel est réellement adapté à vos besoins. Ce diagnostic réalisé par un expert financier ou par votre banquier est indispensable pour savoir si la Loi Pinel répond à vos objectifs sur le long terme.

3 – MÛRIR SA DÉCISION

Vous êtes intéressés par le dispositif Pinel ? Prenez le temps de vous décider en connaissance de cause en vous informant auprès d’organismes concernés.

Vous devez déterminer en amont vos objectifs et vos priorités en prenant en compte votre situation actuelle et en anticipant d’éventuelles difficultés. Pour y voir clair, n’hésitez pas à nous consulter.

4 – CHOISIR LE BON BIEN IMMOBILIER NEUF

Ce n’est pas parce que votre bien est destiné à être loué qu’il doit être choisi au hasard. C’est avant tout le potentiel locatif qui doit guider votre choix, mais n’oubliez pas de calculer le rendement à long terme en fonction du prix de vente et de vos finances. N’oubliez pas que les loyers sont soumis au plafonnement en fonction de la zone géographique de votre bien. Examinez scrupuleusement le marché immobilier neuf dans la région concernée afin de définir l’importance de l’offre et de la demande. Vous avez trouvé le bien idéal ? Pensez à le réserver.

5 – CHOISIR LES MEILLEURES OPTIONS DE GESTION ET D’ASSURANCE LOCATIVE

Faire appel à un gestionnaire locatif vous permettra de sécuriser votre projet d’investissement en loi Pinel. Certaines garanties (comme la garantie loyer impayés) sont indispensables, mais attention à ne pas multiplier les assurances sont les coûts peuvent être importants : nous vous aiderons à y voir clair.

6 – TROUVER LE PLAN DE FINANCEMENT OPTIMAL

Dans le cadre de l’investissement en loi Pinel, mieux vaut investir sans apport pour bénéficier d’avantages fiscaux plus importants. Avant de contracter votre crédit immobilier, comparez les taux d’intérêts et déterminez la durée du prêt la plus avantageuse. Grâce à notre activité de courtage bancaire, nous négocierons au plus juste votre taux d’emprunt.

7 – PRÉVOIR LA SIGNATURE CHEZ LE NOTAIRE

L’acte de vente est généralement signé chez le notaire du vendeur. Mais vous avez la possibilité de demander à votre notaire d’être présent le jour de la signature. Celle-ci permet à la fois de conclure la vente immédiate ou en VEFA et de valider l’investissement locatif en loi Pinel.

8 – SUIVRE L’OPÉRATION JUSQU’À LA LIVRAISON

Dans le cadre de l’acquisition d’un bien en cours de construction, le propriétaire doit suivre l’avancée des travaux et s’assurer que les délais prévus sont bien respectés.

Pour des raisons de rentabilité, il est judicieux de ne pas attendre la livraison du bien pour commencer à rechercher un locataire. Idéalement, le locataire occupera les lieux au moment de la livraison, après la réalisation de l’état des lieux.

9 – BIEN REMPLIR SES DÉCLARATIONS FISCALES

Pour bénéficier des crédits d’impôts prévus par le dispositif Pinel, il est essentiel de déclarer son acquisition auprès des organismes fiscaux. N’oubliez pas de remplir les déclarations annexes relatives aux revenus fonciers en mentionnant les loyers perçus et en déduisant les taux d’intérêts de votre prêt.

10 – ANTICIPER LA FIN DU DISPOSITIF

Quelle que soit votre durée d’engagement (6, 9 ou 12 ans), vous devez anticiper la fin du dispositif. Plusieurs options s’offrent à vous : vous pouvez prolonger le dispositif Pinel, continuer à louer votre logement en augmentant les loyers qui ne seront plus plafonnés, récupérer votre bien pour l’habiter ou le revendre pour bénéficier d’une plus-value.

Les 10 commandements de la loi Pinel
Noter cet article